• Autres formations

Certificat de Branche Moniteur d'Atelier

Le "Certificat de Branche Moniteur d'Atelier" est délivré par la CPNE-FP, et la formation y conduisant est sous sa responsabilité.

La CPNE-FP, la maîtrise d’ouvrage

Commission Paritaire Nationale de l’Emploi et de la Formation Professionnelle 
Commission Paritaire Nationale de l’Emploi et de la Formation Professionnelle
de la Branche sanitaire, sociale et médico-sociale privée à but non-lucratif

Unifaf, la maîtrise d’ouvrage déléguée

Un mandat a été donné par la CPNE-FP à Unifaf (DDP) pour conduire le travail technique.


Fonds d'Assurance Formation de la Branche sanitaire, sociale et médico-sociale privée à but non lucratif

Les réseaux Afpa et Unaforis, la maîtrise d’œuvre

En raison de leur expérience portant sur la formation des moniteurs d’atelier avant rénovation et de leur participation à l’expérimentation portant sur le Certificat de Branche Moniteur d’Atelier, la CPNE-FP a mandaté les réseaux historiques que sont l’Unaforis et l’AFPA pour mettre en place la formation menant au Certificat de Branche Moniteur d’Atelier 

Logo AFPA          

Avertissement

Dossier en cours de labellisation. La formation sera ouverte sous réserve de labellisation par la CPNE-FP.

Les formations jusqu’à lors dispensées (Moniteur d’atelier 1re classe et Certificat de qualification moniteur 2e classe) ne seront plus mises en œuvre à partir de septembre 2016.

CBMA

[Les informations fournies ci-dessous sont extraites du Référentiel de certification élaboré par la CPNE-FP]

"La formation visant le métier de moniteur d’atelier doit permettre au titulaire une appréhension globale de sa mission. Celle-ci consiste à assurer la production de biens ou de services comme support à l’accompagnement des personnes vulnérables. L’enjeu de la formation est le développement des compétences du métier en assurant l’équilibre entre toutes les composantes de la mission : accompagnement, production et professionnalisation."

Descriptif des activités professionnelles du Moniteur d’Atelier. 

Le Moniteur d’Atelier exerce son métier principalement dans les Etablissements et Services d’Aide par le Travail (ESAT) et dans les Entreprises Adaptées (EA). Ces établissements sont de taille variable et peuvent accueillir d’une dizaine à plusieurs centaines de travailleurs handicapés. Dans ces structures, le métier s’exerce auprès de personnes adultes en situation de handicap. Ces situations sont très diversifiées et la nature du public accueilli est en pleine évolution. Le moniteur est amené à travailler avec des personnes en situation de handicap physique, psychique, intellectuel, sensoriel et/ou d’exclusion sociale.   

Le métier de Moniteur d’Atelier peut s’exercer également dans d’autres structures, et ce notamment dans les Structures d’Insertion par l’Activité Economique (SIAE) où sont accueillies des personnes en grande difficulté sociale et professionnelle ou les instituts médico-professionnels où sont accueillis, dans le cadre d’activités de jour et en internat, des adolescents en situation de handicap.

La vulnérabilité des personnes accueillies dans ces structures nécessite d’exercer sa mission selon une démarche éthique en adoptant une attitude basée sur l’écoute et en développant une posture d’accompagnement.  La personne et le groupe accompagnés sont au cœur de l’activité du Moniteur d’Atelier, la mission du Moniteur d’Atelier étant d’assurer la production de biens et de services comme support à l’accompagnement, au développement, à l’accès à l’autonomie, à l’épanouissement de la personne et/ou à l’insertion dans le monde ordinaire. A cet égard, il est amené à gérer la complexité générée par ses différentes missions, et ce d’autant plus que le public accueilli est diversifié et parfois imprévisible, et que l’environnement économique des structures est de plus en plus concurrentiel.

De manière synthétique, les activités du moniteur d’atelier s’articulent autour de trois grands axes :

  • L’accompagnement des travailleurs handicapés au sein d’une équipe pluri-professionnelle,
  • L’animation et l’organisation de la production de biens ou de services,
  • La gestion et le développement des compétences individuelles.

Accompagnement des travailleurs handicapés

Dans le cadre sa mission d’accompagnement, il instaure une relation de confiance avec chaque personne accueillie et veille à leur bien être et à leur épanouissement.

Pour cela, il assure l’accueil quotidien du groupe des personnes accompagnées placées sous sa responsabilité, ainsi que l’accueil des nouveaux arrivants. Il s’assure de leur intégration et du bon déroulement de la journée et veille sur leur situation personnelle. En cas de besoin, il les oriente vers les équipes dédiées. Il est amené à exercer son activité au sein d’une équipe pluri professionnelle, dans un environnement pouvant être composé des représentants légaux mais aussi d’autres structures où ces mêmes personnes accompagnées sont accueillies, hébergées, soignées,…

Le Moniteur d’Atelier participe avec l’équipe à la définition du projet personnel et individuel de chaque personne accueillie, en assure le suivi pour la partie le concernant ; il participe et met en application le projet de service et le projet institutionnel. Il transmet les informations utiles à ses collègues et à sa hiérarchie.

Animation, organisation et gestion de la production d’une équipe

En tenant compte des situations de chaque personne, le moniteur s’assure de la production de biens ou de services par l’équipe dont il a la responsabilité.

Pour ce faire, il assure la gestion de l’équipe ; en tant qu’animateur et responsable, il les mobilise professionnellement, les encadre et les accompagne. Il identifie les travaux à mener, planifie et peut participer à la production. Il assure la répartition des activités entre chaque travailleur. Selon le projet de la personne et sa situation, il assure l’adaptation, l’accessibilité des activités et/ou des postes.

Le Moniteur d’Atelier s’assure de la qualité, de la quantité et du respect des délais fixés. Il est amené à modifier les process, créer des outils d’aide tels des gabarits, adapter les gestes et postures, adapter sa communication aux différentes personnes…. Il s’assure également du respect des règles d’hygiène, de sécurité et d’ergonomie, et de celles propres à chaque activité économique, ainsi que de l’état des outils et matériels nécessaires à la production de biens et de services. Il peut assurer également la relation avec le client lorsque cela est nécessaire. C’est notamment le cas lorsqu’il est chez un client (particulier ou professionnel), pour clarifier une commande, alerter sur une difficulté ou sur tout autre élément spécifique à son périmètre de responsabilité.

Gestion et développement des compétences individuelles 

Le Moniteur d’Atelier participe à l’évolution de la professionnalisation de chaque personne accompagnée au regard du projet individuel. Il doit donc assurer le développement et la gestion de leurs compétences individuelles et collectives, au quotidien, en situation de travail. Pour cela, au cours des activités réalisées, il évalue les compétences de chaque travailleur, identifie des besoins en formation, au sein du collectif de travail ; il prépare et met en œuvre la transmission des apprentissages en situation de travail. Il participe également à la détermination du plan de formation des personnes accueillies et à la planification de leur parcours d’intégration. Il soutient les travailleurs handicapés dans des actions de formation externe, de reconnaissance des savoir-faire professionnels ou de démarche de validation des acquis de l’expérience.

Le Moniteur d’Atelier est d’abord un professionnel ayant développé des compétences techniques par une expérience de plusieurs années dans un secteur « producteur de biens ou de services ». Le métier de Moniteur d’Atelier se développe à partir de cette maîtrise technique ; celle-ci constitue la base de sa compétence et un pré-requis à son exercice. 

Le métier s’exerce, suivant l’activité économique développée dans la structure, chez un client particulier ou dans une entreprise, une administration, à l’intérieur ou à l’extérieur.  

Suivant le modèle économique développé et le projet d’établissement, le poids relatif des missions qui lui sont confiées peut varier mais le cœur d’activités constitue un socle commun de compétences mobilisables dans toutes les structures. 

Le moniteur intervient sous la responsabilité de la direction, du responsable de l’activité (suivant l’organigramme de la structure). Il est intégré à une équipe pluri-professionnelle composée de ses collègues et des intervenants spécialisés avec lesquels il intervient quotidiennement et participe à l’accompagnement collectif et individualisé des personnes accueillies. 

Dans ce cadre, et dans la limite des missions qui lui sont confiées, il peut être amené à avoir des contacts avec l’environnement proche de la personne, les représentants des institutions qui entourent le travailleur (tuteur, éducateur, représentant du foyer….)  Ainsi que les clients et partenaires de l’établissement qu’ils soient entreprises, administrations ou particuliers. 

Le Moniteur d’Atelier peut évoluer au cours de sa carrière et de son parcours de formation vers des métiers de la filière éducative ou vers des métiers de l’encadrement dans :

  • Le secteur de l’insertion par l’activité économique,
  • Le secteur de l’enfance ou de l’adolescence inadaptée,
  • Le secteur pénitentiaire,
  • Le secteur de la formation professionnelle,
  • Le secteur marchand ...

Schéma positionnement Moniteur d'Atelier

Les publics visés

  • Les salariés en situation d’encadrement de personnes handicapées dans un ESAT ou une entreprise adaptée dans le cadre des dispositifs de formation continue,
  • Les salariés en reconversion professionnelle dans le cadre des dispositifs prévus à cet effet (CIF, …),
  • Les demandeurs d’emploi.

Toutes les personnes, quel que soit leur statut, devront être en situation d’encadrement de personnes en situation de handicap dans un ESAT ou une EA pendant toute la durée de la formation.

En amont de la formation, le positionnement

Pour les salariés de la Branche, pré-requis de positionnement et non de sélection

  • Les moniteurs candidats à la formation devront participer à un positionnement avant le démarrage de la formation afin de s’assurer que les pré-requis en matière d’écrit et de bureautique sont acquis.
  • En cas de difficulté identifiée par les formateurs, le moniteur se verra proposer de participer à des formations portant sur le socle de compétences de base avant la formation, il pourra alors  suivre la prochaine session.

Pour les demandeurs d’emploi, et les personnes en reconversion professionnelle, l’entrée en formation est conditionnée à la réussite aux tests de vérification des pré-requis, un entretien de motivation et l’avis d’un établissement ayant accueilli le candidat dans le cadre d’une période de mise en situation professionnelle.

La charte d’engagement

L’entrée dans le dispositif et l’engagement dans la certification est conditionnée par la signature d'une charte d’engagement par toutes les parties-prenantes. 

La formation est centrée sur la construction de trois blocs de compétences professionnelles en lien direct avec le métier visé :

  • Accompagner les personnes dans l’atelier, au sein d’une équipe pluri-professionnelle.
  • Animer, organiser et gérer la  production ou les prestations de service d’une équipe dans la structure et hors les murs.
  • Gérer, développer les compétences individuelles et participer à leur évaluation.

Une formation fondée sur l’alternance intégrative

La formation est une formation en alternance visant l’acquisition des compétences dans les deux lieux (en organisme de formation et en établissement) dans le cadre d’une stratégie de formation englobant les deux lieux d’apprentissage. Le rythme d’alternance est équilibré sur l’ensemble de l’amplitude de la formation.

Pour les demandeurs d’emploi, et les personnes en reconversion : la durée de la formation est comme pour les salariés de 441 heures de formation en centre de formation et le stage principal est d’une durée minimum de 28 semaines, soit 980 heures, dans les fonctions de moniteur d’atelier au sein d’un ESAT, d’une entreprise adaptée.

Un stage complémentaire de 105 heures

Le stage a un objectif de développement des compétences, il se déroule obligatoirement dans un Etablissement et Service d’Aide par le Travail, ou une Entreprise Adaptée différent de celui dans lequel le stagiaire est en alternance.

Les objectifs du stage sont identifiés pour chacun des stagiaires, le lien établissement/formation est formalisé, les outils de suivi permettent de suivre le développement de la professionnalisation.

Le déroulement de la formation

Le calendrier de la formation repose sur une alternance d'une semaine de regroupement par mois en centre de formation et trois semaines sur le terrain employeur ou en établissement. Les formations se déroulent en semaine entière pour permettre une progression pédagogique et une professionnalisation.

Lieu de la formation : AFPA Strasbourg

Pilote : AFPA

Co-traitant : ESTES

Référentiels de Branche

La formation repose sur les référentiels de Branche:

  • référentiel de compétences
  • référentiel de formation
  • référentiel de certification

Référentiel de compétences

Trois blocs de compétences constituent le référentiel de compétences.

BLOC 1 - Accompagner les personnes accueillies dans l’atelier, au sein d’une équipe pluri- professionnelle (Accompagnement)

1.1 Accueillir et instaurer une relation

1.2 Identifier les besoins et prendre en compte les attentes des personnes

1.3 Participer à l’élaboration, à la mise en œuvre, au suivi et à l’évaluation des projets personnalisés

1.4 Travailler au sein d’une équipe pluri-professionnelle et en partenariat avec les institutions en utilisant les technologies actuelles de communication professionnelle

BLOC 2 - Animer, organiser et gérer la production ou les prestations de service d’une équipe dans la structure et/ou hors les murs (Gestion de production)

2.1 Garantir la sécurité des personnes et des biens

2.2 Animer une équipe

2.3 Répartir les activités, organiser et rendre accessibles les postes de travail en tenant compte des potentiels et des projets des personnes

2.4 Gérer la production ou la prestation de service confiée

2.5 Participer à la relation avec les fournisseurs, les clients et les partenaires.

BLOC 3 - Gérer, développer les compétences individuelles et participer à leur évaluation (Gestion et développement des compétences)

3.1 Evaluer les compétences d’une personne accueillie et identifier ses besoins en formation

3.2 Mettre en œuvre la formation interne en cours de production

3.3 Accompagner les personnes accueillies dans l’acquisition des compétences, dans des démarches de reconnaissance des savoir-faire professionnels ou dans la validation des acquis de l’expérience

L'équipe pédagogique

L'équipe pédagogique est composée de formateurs de l'AFPA et de l'ESTES.

La démarche pédagogique

La démarche pédagogique mobilise des méthodes favorisant la mutualisation des différentes pratiques et la compréhension des organisations dans les établissements.

Elle consiste  en des mises en situation et des études de cas dans une perspective de professionnalisation.

Elle privilégie une pédagogie active qui s’appuie sur les expériences des formés pour enrichir les pratiques de tous et consolider les acquis et sur les apports et interventions de professionnels de l’accompagnement, de la production et de la formation et des personnes en poste dans les ESAT.

Elle prend en compte la diversité des situations professionnelles des formés au regard des différentes activités de production de service ou de biens qu’ils assurent et des publics accueillis et leur permet de se confronter aux pratiques des pairs dans une perspective de développement de la professionnalisation et de transfert des compétences dans un autre environnement professionnel.

Les modalités pédagogiques

Chaque semaine en centre de formation est organisée autour d’une thématique qui s’appuie sur la progression du parcours de l’apprenant et sur l’appropriation des connaissances et compétences à acquérir en lien avec l’environnement professionnel et humain : l’institution d’accueil, les personnes concernées, les contenus théoriques et pratiques, la découverte d’un milieu hors employeur :

  1. Individu / société / handicap
  2. Accueil / Accompagnement
  3. Elaboration et évaluation des projets en travail social
  4. Capacités et évaluation
  5. Gestion de production et handicap (2 semaines)
  6. Equipe / Service : Structure (1 semaine) / Personne accueillie (1 semaine)
  7. Communication et équipe : A l’interne (1 semaine) / A l’externe (semaine)
  8. Valorisation des acteurs

Les cours, travaux dirigés, groupes d'analyse des pratiques et visites sur site permettent d'appréhender le champ professionnel (publics et institutions) à partir d'une diversité de situations et d'opportunité. Des méthodologies actives et participatives intègrent les acquis d’expérience des apprenants et permettent à ces derniers de développer de nouvelles compétences au retour sur le terrain professionnel.

Durant les semaines de regroupement un temps spécifique d’analyse des pratiques professionnelles (vendredi matin) est réalisé avec le formateur référent dans le cadre d’un suivi collectif et/ou individuel. Ce temps de régulation permet à l’apprenant de revenir sur les acquis d’apprentissage, de mener une recherche au centre de ressources et de documentation et de se projeter à titre individuel et avec ses pairs dans la période d’immersion à venir.

Les semaines de regroupement sont organisées sur un rythme de 35 heures, réparties sur 4 jours et demi.

Pour les salariés : vérification de pré-requis de positionnement avant le démarrage de la formation. Pour les demandeurs d'emploi ou en reconversion professionnelle : tests de vérification des pré-requis, entretien de motivation et avis d’un établissement ayant accueilli le candidat dans le cadre d’une période de mise en situation professionnelle.

Trois blocs de compétences constituent la certification

  • Accompagner les personnes dans l’atelier, au sein d’une équipe pluri-professionnelle.
  • Animer, organiser et gérer la  production ou les prestations de service d’une équipe dans la structure et hors les murs.
  • Gérer, développer les compétences individuelles et participer à leur évaluation.

Certificat de Branche Moniteur d'Atelier

C’est la CPNE-FP qui délivre la certification de Branche après communication des résultats de l’évaluation des compétences menée par un jury, organisé par les établissements de formation.

Dossier en cours de labellisation. Ouverture prévisionnelle Janvier 2017.

Durée de la formation

13 mois (16 décembre 2016 à janvier 2018).

Pendant la première année d'expérimentation, seule une session de formation sera proposée.

Coût de la formation

Données indicatives pour 441 heures de formation : 6 474 € 

Formation labellisée par la Branche professionnelle le 07 octobre 2016 pour une durée d'une année. Mise en oeuvre de la maquette «ALSACE» : AFPA Strasbourg (pilote) et ESTES (co-traitant).

Contact

Informations :

AFPA Strasbourg

Mme Nicole DZUIDZIA : 06 30 12 13 62

nicole.dzuizia [@] afpa.fr

 

ESTES
M. Michel LECOMTE

michel.lecomte [@] estes.fr

 

Secrétariat administratif et pédagogique : AFPA Strasbourg

 

  • Description
  • Objectif
  • Conditions d'accès
  • Contenu
  • Modalites pratiques
  • Sélection
  • Certification
  • Informations & contacts

Share: