Erasmus Plus

Erasmus Plus 2014-2020

Programme de soutien de l'Union européenne
pour l'éducation, la formation, la jeunesse et le sport

Organisation générale

L’international est une des composantes de l’association gestionnaire AEFRTES. La direction générale de l’école (ESTES), assure sa mise en œuvre à travers la formation des personnels, la coordination de services (admission, comptabilité, documentation, pédagogie) et l’allocation de moyens dédiés. Une Commission internationale organise, coordonne et développe les activités à dimension internationale (mobilités, projets, partenariats). Elle réuni mensuellement des représentants des départements de Formation Initiale, Formation Continue, Développement et Recherche. L’ingénierie pédagogique et les contenus de formation spécifiques complètent la préparation des candidats à la mobilité. Un secrétariat accueille les personnes en mobilité entrante et sortante. Il assure l’accès à une documentation adaptée. L’équipe pédagogique veille à la sécurisation des parcours de mobilité et favorise la promotion et la valorisation des projets individuels et collectifs à l’international.

Principes généraux

Les formations initiales à l’ESTES (assistant de service social, éducateur spécialisé, éducateur technique spécialisé) se déroulent sur trois années de formation. Chacun de six semestres de formation est organisé en modules permettant la capitalisation de 2 à 10 crédits ECTS. Des modules théoriques et/ou de pratique professionnelle permettent la validation d’une période de mobilité académique et/ou de stage. Chaque module est subdivisé en unités d’enseignements capitalisables au sein d’un même domaine de compétence. Une commission d’étude et de cursus veille à l’établissement des Learning agreement, à la correspondance des contenus de formation et à la reconnaissance des crédits validés dans le cadre d’une mobilité à des fins d’apprentissage. Les personnes en mobilité entrante ont la possibilité de valider des unités spécifiques de libre élection (groupe d’analyse des pratiques professionnelles, semaine session et spéciale, unités optionnelles).

Pour faciliter l’intégration des étudiants entrants, la commission internationale propose un accueil semestriel et favorise les liens entre étudiants locaux et internationaux, notamment avec le soutien des étudiants de l’ESTES partis ou ayant un projet de mobilité.

Charte européenne

L'ESTES est titulaire de la Charte universitaire Erasmus+ pour l'enseignement supérieur 2014-2020. 

Code Charte Universitaire Erasmus+ / Erasmus Charter for Higher Education under the Erasmus+ Programme:

28451-EPP-1-2014-1-FR-EPPKA3-ECHE

Code institutionnel : F  STRASBO30 - Fiche d'identification de l'ESTES à télécharger au format pdf (Data sheet)

[N° de référence de la Charte Universitaire Erasmus précédente : 28451-IC-1-2007-1-FR-ERASMUS-EUC-1]

Déclaration en matière de stratégie Erasmus

Forte de son implantation frontalière, l’Ecole Supérieure en Travail Educatif et Social (ESTES) a le souci de développer une politique de coopération européenne au service de la mobilité professionnelle et d’apprentissage dans le secteur social et médico-social. La dimension internationale du travail social se réfléchit dans un espace transfrontalier et européen. Elle est au service de la qualification des professionnels et de la prise en charge de publics divers, dans un contexte de solidarité intergénérationnelle et interculturelle. Dans le secteur sanitaire et social, la notion de services, de reconnaissance et d’accès aux droits des populations aux statuts et origines divers est une préoccupation constante. C’est pourquoi, en qualité d’établissement d’enseignement supérieur en Europe, il est de notre mission de promouvoir et d’inciter apprenants et formateurs à s’investir de façon durable dans une ouverture transfrontalière au service de la qualification professionnel et de la qualité de l’enseignement supérieur.

Compte tenu de la spécificité des cursus de formation en Travail Social en Europe, nos partenaires sont soit des Hautes Ecoles en Travail Social (Allemagne, Suisse, Belgique…), soit des universités (Italie, Espagne, Hongrie, Roumanie, Pologne).  L’intégration des professions sociales au processus de Bologne permet la reconnaissance des compétences et des équivalences entre des parcours de qualification adossés aussi bien à des traditions professionnelles qu’à des exigences  académiques. Les partenariats de l’Ecole répondent donc à la fois à une tradition ancrée historiquement et localement au niveau de l’Ecole et de sa Région.

Notre politique de partenariat à l’international se développe dans trois directions et repose sur trois axes :

(1) participer à la réalité locale, régionale et transfrontalière

Implantée à Strasbourg, l’ESTES profite pleinement du dynamisme de cette zone frontalière pilote en matière de redéploiement de nouveaux territoires administratifs frontaliers : Eurodistrict entre Strasbourg et  les villes transfrontalières de Kehl, Lahr, Offenburg ; Région transfrontalière du Rhin Supérieur réunissant l’Alsace, le Bade-Wurtemberg et la région de Bâle. C’est dans cet environnement économique, culturel et intellectuel qu’un programme  transfrontalier avec 7 écoles supérieures en travail social du Rhin supérieur a pu voir le jour. Cette coopération promeut la mobilité à des fins d’apprentissage et d’employabilité. Elle favorise une citoyenneté responsable, une reconnaissance des diversités culturelles et le renforcement des solidarités transfrontalières. C’est dans ce même esprit que l’ESTES est engagé activement dans une perspective de développement de la recherche en sciences sociales dans une perspective bilatérale et comparative France-Allemagne. L’ESTES est membre fondateur de la Plate Forme Recherche Action Sociale et Formation Alsace. Elle travaille en collaboration avec l’Institut pour la coopération transfrontalière (Euro-Institut, Kehl), l’Université de Haute Alsace (UHA), l’Université de Strasbourg (UDS), les Hautes Ecoles en travail social de Fribourg-en-Brisgau et Bâle.

(2) soutenir le développement des compétences linguistiques

Pour développer ses partenariats, l’ESTES s’est appuyé sur les opportunités que lui offraient sa situation transfrontalière et sa présence dans une ville marquée par les institutions européennes (Conseil de l’Europe, Parlement européen). L’expérience des pays d’Europe de l’Ouest et de façon plus récente d’Europe de l’Est  permettent des comparaisons fructueuses en matière de pratiques professionnelles et de modalités pédagogiques. Grâce à ERASMUS, des partenariats historiques assurent aujourd’hui une offre diversifiée de mobilités à des fins d’étude ou de stage. Une ouverture internationale à d’autres communautés francophones d’Afrique Noire ou du Québec complète l’offre de mobilité afin d’associer aux mobilités les personnes ne possédant pas une maîtrise suffisante en langue étrangère.

(3) promouvoir la qualité des services et de la recherche en travail social

En travail social, les mobilités académiques ou de stage visent à compléter la formation des apprenants à travers la découverte et la confrontation des modèles sociaux en vigueur au sein des pays d’accueil. Elle contribue au développement d’une culture professionnelle commune, favorise la recherche internationale en travail social, participe à la promotion de bonnes pratiques ou de diffusion d’interventions innovantes. Etudiants et enseignants du premier et second cycle sont invités à développer leurs compétences sociales sur la base d’une immersion dans un pays d’accueil. En travail social, les activités de mobilité : participent à la découverte de la diversité des peuples, favorisent les appréciations des modèles sociaux, renforcent les transferts de compétence sociales.

Mobilité Erasmus

Tout projet de mobilité académique ou de stage s’inscrit dans le cadre d’un accord interinstitutionnel entre l’ESTES et ses partenaires en Europe et/ou à l’international. Une lettre d’invitation (STA), Learning agreement (SMS) ou convention de stage (SMP) accompagne tout projet de mobilité. L’information est diffusée par voie d’affichage, documentation et réunions préalables à la mobilité. Toute candidature présente une lettre de motivation et un CV. La commission études et cursus se prononce sur la recevabilité du projet au regard des exigences pédagogiques. La commission internationale veille à la faisabilité et à la sécurisation du parcours de formation. Un référent école informe l’étudiant des spécificités du partenariat et assure, avec l’aide du secrétariat international, le lien avec l’office international de l’établissement d’accueil. Un référent professionnel au sein de la structure d’accueil et un référent école veillent au suivi et à l’accompagnement des mobilités de stage.

Les mobilités étudiantes et enseignantes réalisées dans le cadre du programme d'enseignement tout au long de la vie s'inscrivent dans le cadre d'accords inter-institutionnels.

Des Kits de mobilité facilitent aux candidats à la mobilité leurs démarches administratives et reconnaissance pédagogique.

Programmes de formation pour étudiants sortants

Toute mobilité fait l'objet d'un learning agreement soumis avant le départ à la commission des études et cursus pour validation.

Les étudiants des formations initiales se reporteront prioritairement à leur programme spécifique de formation pour faire valoir leur projet de formation.

- Pour consulter le programme de formation des assistants de service social,

- Pour consulter le programme de formation des éducateurs spécialisés,

Programmes de formation pour étudiants entrants

Le secrétariat des relations internationales est en lien avec les étudiants en mobilité entrante pour faciliter leurs démarches concernant les visas, assurance, le logement, etc. Un système de parrainage est organisé entre étudiants de l’école et étudiant étrangers.

Tout étudiant Erasmus peut valider à l'ESTES un semestre académique (SMS) ou de stage (SMP).

Consultez au format PDF le cursus à destination des étudiants en mobilité entrante "Erasmus pour tous".

Institutions partenaires

Système d'évaluation ECTS (ECTS Grading System)