Sites qualifiants en partenariat avec l'ESTES

Depuis septembre 2010, Le Conseil Régional d’Alsace et la Direction Régionale de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion Sociale pilotent un projet de co-construction d’un partenariat renouvelé Sites Qualifiants / Établissements de Formation. Ce dispositif concerne l’ensemble des métiers du travail social. Il est porté par cinq établissements de formation : CFEJE de Mulhouse, EDIAC Formation, IFCAAD, ISSM et ESTES.

Un document de synthèse (à télécharger au format PDF) retraçant le dispositif de co-construction d'une alternance intégrative a été réalisé à cette occasion et est disponible en consultation sur le site de la DRJS d'Alsace.

Une plate-forme dédiée à la fonction tutorale permet d'accéder aux principales informations relatives aux acteurs et aux enjeux de l'alternance dans les métiers du social.

Pour en savoir plus sur la gratification des stagiaires en travail social, ne manquez pas de lire le Vadémécum de la loi sur le développement, l’encadrement des stages et l’amélioration du statut des stagiaires, adoptée le 26 juin par le Parlement  réalisé par l'UNAFORIS

Pour en savoir plus sur le nouveau cadre réglementaire de mise en oeuvre de l'alternance intégrative pour les formations diplômantes du travail social, consulter l'article "Gratification" dans le Glossaire des Outils en ligne.

Les établissements partenaires de l'ESTES

Au long des dernières années, les sites qualifiants en partenariat avec l'ESTES ont engagé avec l'équipe pédagogique une réflexion sur les évolutions des diplômes en travail social et les défis que les sites qualifiants, les apprenants et les centres de formation rencontrent tout au long d’un parcours d’accompagnement et de formation. Ce travail a permis de renforcer la collaboration entre les différents acteurs et de permettre l'évolution de la maquette pédagogique.

Ces moments d'échanges, riches et formatifs pour les professionnels, étudiants et formateurs présents, participent à la promotion des formations sociales.

Dans un cadre européen qui fixe de nouvelles règles, un niveau national qui s'inscrit dans les Hautes Ecoles professionnelles, l'ESTES compte réaffirmer la dimension professionnelle dans les parcours de formation qu'elle dispense. 

Au sein de l'ESTES, la Commission "Relations avec le champ professionnel" a pour mission d'animer les échanges entre professionnels, étudiants et formateurs :

  • définition d'objectifs partagés pour les stages
  • construction commune d'une évaluation qualité
  • construction et conduite du projet d'accompagnement des stagiaires.

CHARTE DES STAGES ETUDIANTS EN ENTREPRISE (extrait)

ENGAGEMENT DES PARTIES

1 – L'étudiant vis-à-vis de l'entreprise

L’étudiant s'engage à :

- réaliser sa mission et être disponible pour les tâches qui lui sont confiées ;
- respecter les règles de l'entreprise ainsi que ses codes et sa culture ;
- respecter les exigences de confidentialité fixées par l’entreprise ;
- rédiger, lorsqu’il est exigé, le rapport ou le mémoire dans les délais prévus ; ce document devra être présenté aux responsables de l'entreprise avant d’être soutenu (si le contenu le nécessite, le mémoire pourra, à la demande de l'entreprise, rester confidentiel).

2 – L’entreprise vis-à-vis de l’étudiant

L'entreprise s'engage à :

- proposer un stage s’inscrivant dans le projet pédagogique défini par l’établissement d’enseignement ;
- accueillir l’étudiant et lui donner les moyens de réussir sa mission ;
- désigner un responsable de stage ou une équipe tutorale dont la tâche sera de :

  • guider et conseiller l’étudiant ;
  • l’informer sur les règles, les codes et la culture de l’entreprise ;
  • favoriser son intégration au sein de l'entreprise et l'accès aux informations nécessaires ;
  • l’aider dans l’acquisition des compétences nécessaires ;
  • assurer un suivi régulier de ses travaux ;
  • évaluer la qualité du travail effectué ;
  • le conseiller sur son projet professionnel ;

- rédiger une attestation de stage décrivant les missions effectuées qui pourra accompagner les futurs curriculum vitae de l’étudiant.

3 – L'établissement d'enseignement supérieur vis-à-vis de l’étudiant

L'établissement d'enseignement s'engage à :

- définir les objectifs du stage et s’assurer que le stage proposé y répond ;
- accompagner l’étudiant dans la recherche de stage ;
- préparer l’étudiant au stage ;
- assurer le suivi de l’étudiant pendant la durée de son stage, en lui affectant un enseignant qui veillera au bon déroulement du stage ; mettre à la disposition de ce dernier les outils nécessaires à l’appréciation de la qualité du stage par l’étudiant ;
- pour les formations supérieures qui l'exigent, le guider et le conseiller dans la réalisation de son rapport de stage ou de son mémoire et organiser la soutenance en permettant à un représentant de l'entreprise d'y participer.

4 – L’entreprise et l’établissement d’enseignement

L’entreprise et l’établissement d’enseignement supérieur veillent à échanger les informations nécessaires avant, pendant et après le stage. Ils respectent par ailleurs leurs règles respectives de confidentialité et de déontologie.

5 – L’étudiant vis à vis des établissements d’enseignement

L’étudiant s’engage à fournir l’appréciation de la qualité de son stage à son établissement d’enseignement.

Document disponible sur le site du Ministère du travail, de l'emploi, de la Formation professionnelle et de la cohésion sociale