V

Validation des acquis de l’expérience (VAE)

Selon la loi de modernisation Sociale N° 2002-73 du 17 Janvier 2002 - Sixième partie : « La formation professionnelle tout au long de la vie » - Livre IV - Articles L 6411. 1 à 10 : « Toute personne engagée dans la vie active est en droit de faire valider les acquis de son expérience, notamment professionnelle, en vue de l’acquisition d’un diplôme, d’un titre à finalité professionnelle ou d’un certificat de qualification… ». C’est donc un droit ouvert à tous : salarié (CDI, CDD, intérimaire) mais aussi bénévole, demandeur d’emploi. Ceci quels que soient la nationalité, l’âge, le statut ou le niveau de formation. Ainsi, tout candidat justifiant d’au moins trois ans d’expérience, sachant que celle-ci est :

- salariée, non salariée et/ou bénévole

- continue ou cumulée (plusieurs expériences dans des lieux différents, plusieurs expériences sur un même lieu)

- prise en compte jusqu’à 10 ans après cessation d’activité

- à temps plein